SIPP - Site Intercommunal du Plateau de Ploudiry

Historique

Dans un premier temps l’esprit de coopération s’est manifesté par la mise en place de SIVU et ceci chaque fois qu’un nouveau besoin est exprimé par la population.
Il y a eu tout d’abord la création d’un syndicat d’adduction d’eau potable en 1959. Pour les premiers membres de ce SIVU le choix de la source d’eau s’est très vite orienté vers St Jean. Cependant concernant la manière de transporter l’eau des discussions ont eu lieu, on s’est d’abord orienté vers un système bélier sans château d’eau qui consistait en une pompe qui utilisait l’eau comme énergie distribuée.
A cette époque, un tel système pouvait se concevoir, car on n’imaginait pas que la consommation allait être multiplié par 2, 3, 4 en quelques années…
Heureusement sur conseil du Genie rural (DDA de l’époque), les élus ont opté pour une station de pompage à St Jean et un château d’eau à Ploudiry.
En 1976, année de sécheresse, nous avons manqué d’eau. C’est suite à ce manque que le deuxième captage de Porlazou a été mis en service.D’autres essais de captages ont été tentés mais sans succès (Roch Glaz, a proximité du château d’eau).
Aussi en 1978, une interconnexion avec LOC-EGUINER et Goasmoal est mise en place. C’est à cette date que LOC-EGUINER est rentré dans le SIVU. Au départ, ce syndicat concernait uniquement PLOUDIRY et LA MARTYRE.
Ce syndicat est né sous l’impulsion de Marie ROHEL (maire de PLOUDIRY et Pierre ABEGUILE et qu’ils ont assuré au départ respectivement le rôle de présidente et vice-président.

SIVU Transports scolaires

Vers les années 70, suite à la fermeture de certaines classes et à la création d’un Regroupement Pédagogique Intercommunal des écoles publiques un transport scolaire s’est avéré nécessaire. A noter que les écoles privées s’étaient déjà regroupées sur LA MARTYRE quelques années plutôt. La première présidence de ce SIVU a été assurée par Laurent PERROS.

SIVU pour l'aménagement d'un terrain de sport

En 1974, lorsque le stade de football de PLOUDIRY a présenté des besoins de travaux, les élus se sont très vite mis d’accord pour considérer que ce stade devait devenir intercommunal (stade Jean Le Ru). Ainsi, le 2 janvier 1974, Messieurs POULIQUEN, PERROS, BOZEC, QUEGUINER, ABEGUILLE, BARON Y. LE ROUX, LE LANN, BARON, BILLON nommaient Laurent PERROS président du syndicat intercommunal pour l’aménagement d’un terrain de sport.

Ce n’est qu’en 1977 que l’idée de créer un SIVOM a été lancée. Ce dernier reprendrait les compétences des SIVU (eau, transport scolaire et équipements sportifs) avec en plus l’entretien de la voirie et des équipements collectifs.
C’est l’approche de l’âge de la retraite du cantonnier de LA MARTYRE, Guillaume KEROUATON et du cantonnier de PLOUDIRY, André FLOCH, qui a déclenché cette réflexion sur le SIVOM.
Les élus se sont alors dit que ce n’était plus l’heure d’embaucher des cantonniers par communes avec peu de moyens mais qu’il fallait constituer un pôle centralisé avec des moyens mécaniques adaptés.

Cette réflexion conduit fin 1979 à la dissolution des SIVU et à la création d’un SIVOM le 18 janvier 1980. Laurent PERROS est proclamé premier président du Syndicat Intercommunal du Plateau de Ploudiry regroupant les communes de LOC-EGUINER, PLOUDIRY, LA MARTYRE et TREFELVENEZ.

LE TREHOU a adhéré au Syndicat en 2009 pour la compétence enfance/jeunesse et en 2010 pour le service technique.

Je remercie les maires, les délégués et les employés qui s’efforcent en permanence d’adapter nos prestations pour mieux répondre à l’attente des communes et des familles.

 
Les communes
du syndicat
 
communes SIPP